Les choix que vous faites vous procurent-ils toujours de la joie? Dernièrement, j’ai commencé à me questionner sur ce sujet quand j’ai réalisé que je faisais exactement ce que j’avais prévu faire et pourtant, la principale chose que je sentais en l’accomplissant, c’était de la résistance.

En examinant ce que j’avais fait dernièrement, j’observais que je faisais beaucoup de choses avec résistance.

Est-ce que je fais réellement ce que j’aime faire ou est-ce que j’ai un mécanisme intérieur de résistance automatique qui est installé en moi?

Au moment où je vous écris, je n’ai pas de réponses à vous donner à ce sujet. Désolée!

Mais c’est de plus en plus souffrant de faire des choses et de ne pas être dans la joie et la plénitude du moment.

J’ai donc l’intention, cette année, d’amener plus de conscience à cet endroit pour voir ce qui en émergera. Voici comment j’ai l’intention de dompter cette résistance et les questions que vous pouvez vous aussi vous poser si vous sentez cette résistance à la joie.

Le matin, regardez le plan de votre journée
En vous levant le matin, regardez votre agenda ou ce qui est prévu pour votre journée et voyez l’impression générale qui s’en dégage : lassitude, joie, vous sentir submergée, etc.

Est-ce qu’il y a des éléments que vous pouvez changer pour mieux vous sentir? Si oui, faites-le; si non, respectez vos engagements en essayant de voir comment vous pourrez y amener plus de joie et plus de légèreté pour vous dans cette activité.

Comment est votre état physique général?
Vous pouvez aussi regarder votre état physique général : êtes-vous fatiguée? Dormez-vous bien? Avez-vous une bonne alimentation dernièrement? Est-ce que vous marchez ou faites de l’exercice régulièrement? J’ai appris avec ma pratique que si votre corps ne reçoit pas ce dont il a besoin pour bien fonctionner, il va se manifester négativement dans votre vie et c’est votre santé qui en souffrira.
Tout changement est difficile et dans ce domaine, on peut travailler longtemps et chercher la perfection. C’est dans ce moment-là qu’on peut perdre de vue l’intention de départ qui était de mettre plus de joie dans votre vie.

Les épreuves de la vie
Il peut aussi s’agir des circonstances de la vie, des épreuves, des moments difficiles que vous vivez, mais à ce moment-là, vous savez d’où ça vient et vous pouvez vous faire aider par les ressources appropriées si vous en sentez le besoin.

Une recherche grandissante d’intériorité
Est-ce que ce pourrait être un appel intérieur à autre chose que ce vous faites présentement? Je remarque qu’en vieillissant, l’intériorité prend de plus en plus de place dans ma vie. Tout comme moi, vous avez peut-être besoin de plus de temps pour vous et si vous vous le donnez, vous aurez en place les ingrédients pour amener plus de joie de vivre. En vous donnant du temps, vous aurez moins l’impression d’accomplir une liste sans fin d’actions qui ne vous procure aucune satisfaction.

Prendre le temps à la fin de la journée pour regarder ce qui s’est passé et comment vous vous êtes sentie permet de corriger ce que vous ne voulez plus et d’avoir des journées qui répondent de plus en plus à vos besoins.

Conclusion
Est-ce que ces éléments et ces actions vous permettront d’être plus régulièrement dans la joie de vivre?

Je ne sais pas. Pour ma part, je vais l’expérimenter et voir ce que ça m’apporte. Ce que je trouve passionnant dans tout ça, c’est l’évolution que ces questionnements nous amènent à vivre et plus de conscience de notre être, de notre essence.

Francine

Gratuit : Les 7 mythes qui vous empêchent de méditer

Inscrivez-vous pour recevoir 7 vidéos, un manuscrit sur les bienfaits de la méditation et mon infolettre gratuitement.

Nous avons bien reçu vos informations. Merci!

Share This