Une amie qui écoute et réconforte son amieVous arrive-t-il de vous sentir comme un jongleur dans votre vie? Vous essayer de tout jongler sans rien échapper mais combien de temps pourrez-vous continuer?

Je me sens un peu comme ça ces temps-ci. Mon corps fait des siennes, la santé de mon père se dégrade rapidement me demandant des actions immédiates, je souhaite être présente pour mes enfants, mes petits-enfants et mon conjoint, sans compter les engagements professionnels déjà pris que je tente de respecter.

C’est exigeant et je me surprends à respirer plus superficiellement. Alors que j’aurais besoin de bons aliments santé pour me soutenir, je cherche des aliments réconfortants, riches et qui calment mes émotions.

Quand je prends conscience de mon agitation, je fais souvent appel à une très bonne amie qui est toujours là pour moi. C’est très précieux une amie comme ça.

Cette amie me réconforte en me disant : c’est vraiment difficile pour toi en ce moment, qu’est qui te ferait du bien? Déjà, juste de savoir qu’elle est là, qu’elle s’occupe de moi en cette période exigeante me fait du bien. Elle me fait penser à ma respiration, elle prend un rendez-vous en massage pour moi. Elle me fait penser à l’importance de mieux manger et de mieux dormir et en me questionnant, elle me fait prendre conscience que ces événements ont sûrement quelque chose à m’apprendre et très souvent c’est le cas.

Je sens tout son amour, sa bienveillance envers moi et déjà ça m’apaise.

J’aimerais bien vous la faire connaitre. On a commencé à se fréquenter il y a déjà une vingtaine d’année, je la voyais très rarement au début mais quand elle était là, je me sentais bien puis on a commencé à se fréquenter un peu plus et on a appris à se connaitre.

Plus je la connais, plus je sens ses effets bénéfiques sur moi. Nous sommes devenues presqu’inséparables sauf les fois où je deviens insupportable, que je tiens mordicus à mes idées et que je broie du noir. À ce moment-là, elle me fout la paix.

Très vite, je réalise qu’elle me manque et je cours me réfugier chez elle, retrouvant cet apaisement.

Cette amie, je l’ai rencontrée en méditation, elle s’est dévoilée graduellement. Plus je médite, plus j’entrevoie cette partie de moi qui me réconforte. Elle connait la nature humaine, les émotions et ne s’offusque de rien, ne me juge pas, elle me comprend et accueille ce qui est là avec chaleur et amour.

J’ai longtemps recherché ce réconfort et cette compréhension chez les autres pour m’apercevoir que j’avais tout ça à l’intérieur de moi. L’introspection et la méditation a fait fuir la critique, celle qui sait tout et qui juge ce qui est correct et ce qui n’est pas correct et qui parfois se montre encore le bout du nez,

Mais surtout elles ont laissé plus d’espace à cette amie bienveillante, très chère qui est maintenant de plus en plus présente pour moi.

Merci la vie!

Francine
Les derniers articles par Francine (tout voir)

Gratuit : Les 7 mythes qui vous empêchent de méditer

Inscrivez-vous pour recevoir 7 vidéos, un manuscrit sur les bienfaits de la méditation et mon infolettre gratuitement.

Nous avons bien reçu vos informations. Merci!

Share This