spring-974094_1920L’humain est le lien entre le ciel et la terre.  Les énergies du ciel traversent l’humain de la tête au pied et au-delà. L’énergie de la terre pénètre l’humain par sa base pour se rendre jusqu’à sa tête et au-delà.

Si vous êtes en harmonie, ces énergies circulent librement dans tout votre corps et vous êtes plein de vitalité.  Quand vous vivez certaines émotions, la circulation de l’énergie peut s’en trouver ralenti, vous allez sentir que votre énergie diminue et que vous vous sentez moins bien.

En médecine traditionnelle chinoise, ils ont observé que les émotions étaient en lien avec les organes et les affectaient dans leur fonctionnement optimal.  Les émotions avaient donc un effet sur le niveau d’énergie et le bien-être.

Plusieurs personnes vont vivre leur vie en étant en colère, triste, dépressif, en ayant peur ou en s’inquiétant.  Ces émotions abaissent votre niveau d’énergie et peut mener vers des maladies chroniques ou vous voler une grande part de votre énergie vitale.

En pratiquant la méditation du sourire intérieure, vous pouvez transformer votre énergie dite négative en énergie positive et avoir un impact favorable sur tous les organes, les glandes et les muscles aussi bien que le système nerveux.

La méditation du sourire intérieur est très efficace pour contrecarrer les stress de la vie. Elle a une très grande relation avec le thymus, glande située en dessous de la gorge, et va augmenter son activité.

Quand on est sous stress émotionnel, c’est la première glande à être affectée.

Dans son livre « Your body doesn’t lie » Dr John Diamond présente une étude qui montre que le thymus a le rôle de Maître contrôleur qui dirige les énergies de vie et de guérison du corps.

Aussi, la théorie du cancer formulée par Sir MacFarlane Burnet, le gagnant australien du prix Nobel suggère qu’augmenter l’activité de la glande du Thymus se traduira par une plus grande capacité à prévenir le cancer.

Un type de cellules produites par le thymus sont les lymphocytes T.  Leur fonction est de reconnaître les cellules anormales et de les détruire.

Sur les millions de cellules produites par le corps, certaines seront anormales.  Si les cellules T ne sont pas activées par l’hormone du thymus, les cellules anormales vont continuer à proliférer et se développer en un cancer clinique.

Par conséquent, la glande du thymus joue un rôle critique dans la prévention du cancer durant la vie adulte. On voit déjà avec le thymus, les effets dévastateurs que le stress et les émotions négatives peuvent avoir.

Les sages taoïstes disent que quand vous souriez, vos organes relâchent une sécrétion au goût de miel qui nourrit tout le corps.

Quand vous êtes fâché, plein de peurs ou sous stress, vos organes produisent une sécrétion empoisonnée qui bloque les canaux d’énergie du corps, s’installant dans les organes, causant perte d’appétit, indigestion, augmentant la pression sanguine, le battement du cœur, l’insomnie et les émotions négatives.

Sourire à vos organes leur permet de prendre de l’expansion, ils deviennent plus souples plus humides et donc plus efficaces. Par exemple, le foie à qui on sourit a plus de place pour emmagasiner les nutriments et se détoxifier des substances nocives.

La pratique du sourire intérieur commence avec les yeux.  Ils sont reliés au système nerveux autonome, qui régularise l’action des organes et des glandes.

Les yeux sont les premiers à recevoir les signaux émotionnels qui vont déclencher la réaction de fuite ou combat et avertir les glandes et les organes d’accélérer face au stress ou au danger et de ralentir lorsque la crise est terminée. C’est par les yeux que l’on voit l’auto foncer sur nous, ce qui enclenche le mécanisme de fuite pour l’éviter. Lorsque le danger est écarté, les yeux envoie au système nerveux le message que le danger est passé, que l’on peut ralentir.

Sachant cela, vous pouvez volontairement détendre vos yeux et les muscles autour des yeux et ainsi relaxer tout votre corps vous donnant accès à plus d’énergie.

Les organes et les émotions

On associe certaines émotions à certains organes.  L’émotion ressentie peut affecter l’organe correspondant mais l’inverse est aussi vrai, un organe affecté par une mauvaise alimentation, par exemple, pourrait créer l’émotion qui correspond à cet organe.

Quand le cœur est surchauffé, la haine, la cruauté et l’impatience peuvent sortir.  Quand le foie est en déséquilibre, la colère est exprimée facilement.  Quand l’énergie des reins est basse, c’est la peur qui est présente.  Quand l’estomac et la rate sont faibles ou en déséquilibre, les soucis et les inquiétudes vont apparaître. Et finalement, quand les poumons sont faibles, les émotions de tristesse et de dépression se manifestent.

La méditation du sourire intérieure vous permet de recycler ces émotions négatives en positives au lieu de les utiliser auprès de votre entourage et ainsi créer le chaos auprès des autres mais également en vous.

Pratiquer la méditation du sourire intérieur, c’est s’occuper de vos émotions régulièrement et donc de ne pas les accumuler ni les laisser polluer votre corps.  Comment pratique-t-on cette méditation du sourire intérieur ? Je vous l’explique dans ma prochaine infolettre.

Francine
Les derniers articles par Francine (tout voir)

Gratuit : Les 7 mythes qui vous empêchent de méditer

Inscrivez-vous pour recevoir 7 vidéos, un manuscrit sur les bienfaits de la méditation et mon infolettre gratuitement.

Nous avons bien reçu vos informations. Merci!

Share This